Aux Anglonnières
Aux Anglonnières

L'étrange destinée ...

Malgré tout, il arrive un jour où tout travail lui devient impossible et où il faut bien se résigner à ranger selle et bridon pour lui laisser enfin goûter aux joies d'une "retraite bien méritée"

Les signes qui ne trompent pas sont outre une boiterie chronique, un manque d’allant évident, des défenses au montoir, une certaine apathie, manque d’appétit etc.


Si tout problème physique a été éliminé le cheval nous fait savoir qu’il en a assez de travailler pour nous et qu’il a besoin de se reposer.

Oscar - 29 ans

Un cheval qui est mis à la retraite voit son modèle se modifier, avec une importante fonte musculaire au niveau de la croupe et des cuisses. Plus l'arrêt de l'entraînement est brutal, plus cette perte musculaire est rapide.

 

Il est indispensable que le cheval à la retraite bénéficie d’un pré où il pourra aller s’ébattre tous les jours en compagnie d’autres chevaux. Mettre un cheval à la retraite ne signifie pas l’oublier seul dans un pré, loin de là.

Daisie - 32 ans

Tout changement radical dans la gestion du quotidien d’un cheval, surtout s’il est âgé peut se révéler très traumatisant pour lui.

 

Un cheval qui a passé sa vie en box, dans l’ambiance "survoltée" d’un club, risque de s’ennuyer à mourir si on le place du jour au lendemain dans un pré.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Droit d’auteur - Copyright © - réutilisation des contenus: La reproduction sur support électronique à l’exception du logo et de l'iconographie, la reproduction de tout ou partie du contenu de ce site sur un support électronique est autorisée sous réserve de l'ajout de façon claire et lisible de la source et de la mention suivante : "© Equiretraite - Anglonnières - droits réservés". Les informations utilisées ne doivent l'être qu'à des fins personnelles, associatives ou professionnelles avec citation explicite du site http://www.equiretraite.fr comme source Mentionner "© Equiretraite - Anglonnières - droits réservés"